Costume et drapeau

Costume

Le costume est un élément important pour une chorale. Il favorise l’identification du membre à “sa” société, au repérage de celle-ci par d’autres chanteurs ou par le public. Il contribue à la réussite d’une prestation par son impact visuel. Chanter en “chœur” est une activité collective par excellence. Fusion des voix, fusion des registres, fusion des Coeurs dans un ensemble matérialisé visuellement par le costume.

Avant 1958, les chanteurs de la Ste-Cécile étaient habillés en dimanche, munis d’un insigne. Après 50 ans d’existence, ils envisagent un costume. Les discussions sont assez fournies et même la presse s’en mêle (voir le NF, 14 juin 1957). Les thématiques de l’époque sont encore de mise aujourd’hui, suscitant des discussions à intervalles réguliers.

Le nouveau costume est inauguré au concours cantonal de chant de Saint-Maurice de 1958. Ce costume a subi depuis quelques retouches.

Drapeau

“La majorité des chorales, en particulier les plus anciennes, disposent d’un drapeau (bannière ou étendard) qui accompagne les chanteurs dans tous leurs déplacements, activités et manifestations. Il défile en tête des sociétés dans les cortèges ou les déplacements organisés. Il accompagne le chanteur méritant à sa dernière demeure. (…). Il est présent, bien déroulé dans sa vitrine protectrice, lors de chaque répétition du choeur. Les sociétés désignent un porte-drapeau et renouvellent régulièrement leur bannière, usée par les nombreuses prestations annuelles ou les tribulations subies lors de leur sortie. Elles le font dans une perspective de durée et de relève mais également de lien à leur passé et à leur mémoire.”

In : Jean-Pierre Salamin, In : L’avenir de la mémoire, plaquette du centième de la Fédération des Sociétés de chant du Valais.

Certes, le drapeau a aujourd’hui probablement moins de signification que dans le passé mais il reste toujours un élément coloré des sorties du Choeur.

Le premier drapeau de la Ste-Cécile date de 1908. En 1957, on organise un loto pour parer aux frais des nouveaux costumes et d’un nouveau drapeau.

La maquette est commandée à l’artiste Zeller à Sierre. Mais le projet proposé est refusé lors de l’assemblée générale de 1957.

On réclame un choix. C’est finalement le peintre Chavaz de Savièse qui dessine le drapeau dont la réalisation est confiée à la maison Heimgartner. Il est inauguré en mai 1959. Se référer à la recherche historique sur la Ste-Cécile de Bramois p. 34.

Le drapeau représente Ste-Cécile, patronne des chanteurs et musiciens. Il a été mis à neuf au printemps 2007 sur la base du même motif.